Cybersécurité

Les nouvelles attestations de diplôme sécurisées

25 mai 2021

Audencia, soucieuse d’élargir les services offerts à ses diplômés, a souhaité leur proposer de disposer d’une attestation de diplôme permanente et infalsifiable. Friande de nouvelles technologies, elle a choisi la technologie blockchain afin de sécuriser les données et d’assurer un cadre de confiance aux différents protagonistes utilisateurs du système.

L’adresse officielle d’Audencia sur la blockchain publique Ethereum est 0x6e1fb760839Cc50Ec92Dd1de47D835ab4455939D.

Cette adresse est inviolable et inscrite dans le registre blockchain des institutions habilitées à émettre des données sur la plateforme BCdiploma. Ce registre peut être consulté directement en suivant ce lien.

Chaque diplômé des programmes Bachelor, Sciencescom, Grande Ecole, des 10 dernières années, s’est vu attribué une URL personnalisée qu’il est libre de publier sur son CV et sur les réseaux sociaux professionnels. Les personnes intéressées par son profil peuvent ainsi vérifier instantanément et d’un simple clic la réalité de son diplôme et évacuer ainsi tout doute à ce sujet. Les promotions suivantes bénéficieront bien sûr du même service. A terme, en fonction du succès de l’opération et de son degré d’utilisation, Audencia pourra étendre le dispositif à l’ensemble de ses programmes.

Modèle d’attestation :

Le visuel de cette attestation sera semblable à l'image de présentation de cet article.

La mise en page peut varier en fonction des tailles d’écrans sur lequel l’attestation est consultée, mais les informations seront toujours de la même nature. En haut et à droite, il est possible de changer la langue de l’attestation (français ou anglais). Plus bas, un lien permet de générer une version imprimable muni d’un QR code ; ce QR code, lorsqu’il est flashé, ouvre un navigateur et pointe directement vers l’URL blockchain de l’attestation. Enfin, tout en bas, le lien vers les différentes preuves de l’attestation.  

FAQ :

4 questions à Jean Guillemot, DSI Audencia, responsable du projet « attestation de diplôme dans la blockchain »

Pourquoi limiter ce service à certains diplômés et à certaines années ?

L’opération ayant un coût fixe par attestation inscrite dans la blockchain, nous nous sommes concentrés sur les diplômes et les années qui concentrent le plus de demande. Il est rare qu’après 25 ans de métiers, on vous demande encore des attestations de diplôme ; c’est plutôt votre CV qui parle pour vous. Néanmoins, rien n’interdit conceptuellement ou structurellement d’étendre le dispositif à d’autres programmes ou à des diplômés de promotions plus anciennes.

 

La blockchain est-elle en accord avec les engagements responsables d’Audencia ?

La blockchain, comme tout activité digitale consomme de l’énergie. Si nous avons choisi l’étheréum, c’est justement parce qu’elle est 4 fois moins consommatrice d’énergie que la blockchain du Bitcoin par exemple. De plus, sans rentrer dans les détails techniques, il est prévu que l’étheréum migre vers un modèle « Proof of Stack » encore plus économe que le modèle « Proof of work ». Enfin, il faudrait  comparer le bilan carbone d’un modèle classique où le diplômé va demander plusieurs fois au cours de sa vie, une attestation, qu’il faudra vérifier, imprimer et envoyer par la poste, à un modèle ou l’attestation n’est générée qu’une seule fois dans la blockchain et reste consultable à vie.

 

Et vis-à-vis de la RGPD ?

Le système est parfaitement conforme. Comme il s’agit d’informations personnelles, le diplômé en conserve la maitrise. En particulier, il peut demander à ce que son attestation soient révoquées afin qu’elles ne soient plus accessibles. Mais je doute que nous recevions beaucoup de demandes de cette nature…

 

En quoi ce service apporte-t-il une amélioration par rapport à l’annuaire des diplômés d’Audencia qui permet déjà à n’importe qui de vérifier le diplôme Audencia d’un diplômé ?   

Beaucoup d’entreprise et de cabinets de recrutement ont des processus rodés dans lesquels il est nécessaire de fournir un document afin qu’il s’insère dans une GED (Gestion Electronique de Document). Une confirmation sur un annuaire en ligne ne leur convient pas. Et si nous ajoutions à notre annuaire un générateur de fichier PDF, il deviendrait facile à n’importe qui, avec des moyens dérisoires, de s’en inspirer pour générer de fausses attestations. Au contraire, inscrire les données de l’attestation dans la blockchain permet de les rendre infalsifiables et d’en exposer les preuves sans difficulté. La blockchain joue ici le rôle d’un notaire numérique, d’un conservateur des hypothèques digitales ou d’un service cadastrale on line. Un faussaire pourra toujours tenter de retoucher une attestation de diplôme Audencia ; mais la consultation des preuves dans la blockchain dévoilera instantanément la supercherie. 


Vous aimerez aussi
  • Trois nouvelles startups dans l'incubateur Centrale-Audencia-Ensa

    15 juillet 2021
  • Farwind Energy conçoit et teste le premier voilier hydrolien

    02 juillet 2021
  • TREEG, une œuvre d’art comme point d’orgue de travaux d’extension

    25 juin 2021
  • Découvrez le livre blanc "Des études à l’emploi, les Grandes Ecoles se réinventent"

    16 mars 2021

Catégories
Innovation Carrière